Le Trianon

Dimanche c’était l’anniversaire de ma petite maman.
Elle voulait un tiramisu, mais comme tout le monde n’aime pas ça, il fallait aussi que je fasse quelque chose d’autre.
Je voulais varier un  peu de mon traditionnel gâteau au chocolat, bien qu’entre nous, mon gâteau au chocolat il déchire trop trop.

Je me suis donc lancée dans un Trianon pour la première fois ! Et franchement wahooo ! Bon, ok la présentation ici laisse à désirer je vous l’accorde.
Avec un peu plus de temps, je pense qu’on peut faire carrément mieux.
Mais je vous assure que le goût était carrément là et c’était juste SUCCULENT ! Digne d’une pâtisserie professionnelle. (non non, je ne me la pète pas du tout!)

Je partage donc ma recette avec vous  – Ici recette pour 6 personnes environ (dans mon cas j’avais doublé les doses car nous étions nombreux). – Gâteau à préparer la veille.

Ce gâteau est composé de 3 préparations: Une dacquoise, un croustillant, une mousse chocolat

Ingrédients :
DACQUOISE :
85gr blanc d’oeuf
50gr sucre en poudre
100gr de sucre glace
50gr poudre d’amande
20gr de poudre de noisette

CROUSTILLANT  :
300gr de chocolat patisserie praliné
1 bonne dizaine de crêpes dentelle

MOUSSE CHOCOLAT :
(Prévoir la crème bien froide et le saladier au congel au début de la recette)
30cl de crème liquide entière
6cl lait
120gr de chocolat noir
STEP 1
Commençons donc par la dacquoise, car il va falloir la cuire et qu’elle refroidisse.
On préchauffe son four à 180°

On tamise son sucre glace, la poudre de noisette et d’amande et on réserve.
On monte ses blancs en neige avec le sucre poudre jusqu’à ce qu’ils soit assez fermes.
Puis on mélange ses blancs avec le mélange sucre glace /poudre, délicatement pour ne pas faire retomber ses blancs.
Hop, dans son cercle / ou rectangle, préalablement tapissé de papier sulfurisé, et on cuit 20 minutes environ. Une fois cuit, on sort du four et on fait refroidir.

IMG_8424
Dacquoise à sa sortie du four

STEP 2
Pendant la cuisson, on peut commencer à faire notre Croustillant.
Donc rien de plus facile. On met le chocolat à fondre au bain marie. Une fois fondu, on mélange le chocolat aux gavottes préalablement écrasées.
On étale sur un moule de la taille de la dacquoise et on met au congélateur en attendant le montage.
On appelle ensuite les enfants (et/ou le mari) pour qu’ils viennent lécher le saladier parce que miaaaaam !

IMG_8428
Croustillant à sa sortie du congélateur

 

STEP 3
Une fois que notre dacquoise est refroidie, on peut attaquer la mousse au chocolat.
On fait fondre notre chocolat au bain marie, et on le laisse tiédir. Ensuite on peut récupérer son saladier qui était entrain de reposer au frais, on y verse la crème (froide) et on la met dans le batteur jusqu’à ce qu’elle soit assez ferme.

On la mélange avec le chocolat fondu, et le montage de notre gâteau peut commencer.

Et là il y a deux écoles, donc on peut soit faire :
Dacquoise, mousse chocolat, croustillant, mousse chocolat
Soit
Dacquoise, croustillant, mousse chocolat.

Perso j’ai fait la version une et c’était très bien. On réserve au frais durant 12 à 24h.

img_8427.jpg
Trianon en cours de montage

Au moment de servir, on tamise de chocolat noir en poudre.

Je n’ai pas eu le temps, mais avant (ou après) de mettre le chocolat en poudre, on peut faire un petit décor sur le gâteau.

Vous m’en direz des nouvelles ! Franchement c’était juste une tuerie !

IMG_8475

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s